vendredi 7 septembre 2007

Vague à bond

On dirait du ping-pong cette histoire.

Rebondir, ping! d'un espace à l'autre...
J'ai hésité longtemps avant de refermer la porte. Je me disais, pong! et toute cette peinture écaillée. Que j'aime. Que je quitte.
Et ces voisins. Essentiels, généreux. Que j'aime. Que je quitte.

Pas tout à fait.

Ping!

Elle reviendra cette vieille histoire de flux et de reflux. L'aller-retour prend une place de plus en plus importante.

Quand on commence à écrire,
on découvre le continent qu'on va
explorer le reste de sa vie.
Pourquoi pas?
Pong!