mardi 17 septembre 2019

À genoux

Je me régale à t'imaginer 
En terrasse 

T'as déjà vu des jardins en terrasse ?
Des kilomètres à gravir et tu me vois pas faire tout ce chemin à genoux. Si ?

Moi tu vois, mes genoux j'ai envie de me les garder bien ronds bien mignons pour pouvoir les croiser peinard le soir
En terrasse 

Je me vois pas me les traîner sur les tapis, dans les bureaux ou les ascenseurs, je préfère les mettre ailleurs, dans les jardins sensauvagés, au niveau de mon enfant pour le regarder faire ses lacets tout seul, je préfère me les garder pour l'érotisme entre tes jambes. Incroyable tout ce qu'on peut faire avec ses genoux. 

Ceux qu'on 
Terrasse 
Qu'on met 
À genoux

Alors je lis Puissance de la douceur et je comprends que la douceur est imparable, aussi tranquille qu'un jardin en terrasse, patiemment construit, une pierre sèche après l' autre, planté d'oliviers et d'amandiers, on aime bien ce type de brassage par chez moi. 

Oui voilà. Douce et patiente. 

Si tu veux, on ira croiser nos genoux en terrasse et on se mettra à genoux l'un devant l'autre. Pour la douceur. 

"Je me régale à t'imaginer terrasser l'increvable connerie". 

Entre l'increvable connerie 
Et l'imparable douceur

Je croise 
Mes genoux

BO. À genoux, Claire Diterzi