mardi 13 août 2019

La même mer. Pas les mêmes yeux.

On y retourne, comme après une chute de vélo, je comprends pourquoi j'en fais pas de cette daube. Vraiment. 
Mais là c'est pas pareil.
Parce que j'ai ça dans le sang, oui oui oui, et pas que dans le sang, et c'était absolument impossible de devenir un scriboraptor, une sale espèce. 
Dans le Jeu de Peindre, parfois, les joueurs font le même paysage, le petit frère suit la grande sœur, l'enfant tente de peindre l'arbre de l'adulte voisin, sans y penser. 
Alors les peintoraptors, on copie ? 
Et là, je viens, je rassure, je rassemble, je légitime, c'est mon métier, de redonner de la valeur à ce qui est fait, un même paysage n'est jamais identique et je ne vois bien qu'avec mes yeux. 
Et pourtant, nous regardons la même mer. 
Moi j'y vois un cimetière vivant et inconsolable, par contre ma voisine de serviette a kiffé grave sa baignade (28 degrés, le bonheur hein Jean-Jacques ?). 
Bref.
La même mer. Pas les mêmes yeux. 
Le Jeu de Peindre apprend à l'enfant à utiliser ses yeux pour voir, pour contempler, pour s'éprouver à travers ses pairs, grâce à eux. 
Bref. 
C'est mon métier de sentir la zone sensible entre l'inspiration et l'autonomie. 
C'est un beau métier. À la fois dedans et dehors. 
La même mer. Pas les mêmes yeux. 


L'âme-mère, Dialogue Out

C'est pas grave petite fille, ça arrive à tout le monde, moi par exemple, au chant baroque, alors tu vois que franchement, ça arrive à tout le monde, mais je crois que franchement, tu n'as pas besoin de ça, et puis ça me posait question, j'aime pas trop les angles aigus des triangles et de mémoire ce n'est pas la première fois qu'on se triangule, je me trompe? Même de loin on se triangule toi et moi depuis plus de dix ans, ça doit laisser quelques traces, forcément, si ça se trouve les âmes sœurs ce serait plutôt toi et moi

Je sais bien que c'est pas grave joli phare. 
Je sais bien que ça arrive à tout le monde mais tu sais moi, en ce moment j'ai besoin de n'être pas tout le monde.
J'ai réfléchi fort et triste à ces points manquants, j'ai réfléchi fort et longtemps à ces boucles. 
Je crois avoir trouvé des réponses. Incomplètes mais quand même. 
Sûr que nous sommes des âmes sœurs toi et moi, des âmes-mères même, avec tout ce que ça prend comme sens, et si tu savais comme je me frite avec ma sœur... 
Moi je n'ai que des âmes-frères.


C'est pas grave petite fille, continue à raconter tes histoires, continue, je te connais depuis quoi maintenant, je crois que quand nous nous sommes étoilées, je devais avoir ton âge, un peu plus jeune, et toi alors, quelle énergie était la tienne, quelle personnalité sans concession

Joli phare, je t'ai emprunté la douceur qui me manquait. 
Joli phare, avec toi j'ai appris qu'on peut écrire sans respirer, j'avais commencé à perdre ma respiration à la mort de mon Il.
Joli phare, tu persistes dans ma rétine au point qu'ainsi je t'ai nommée sœurette, la persistence rétinienne. 
Joli phare, je me suis sans le savoir fondue en ce que j'aimerais être. La meuf que je serai peut-être aura sans nul doute un peu de toi, et pourtant nous ne sommes jamais vues.
 Je ne sais pas.
Joli phare, il y a eu peu de points dans ma vie ces dernières années, et beaucoup de virgules, comme si j'haletais en permanence, même les textes de FAUVE ne respirent pas. 
Joli phare, parfois j'prends tout. 



C'est pas grave petite fille, c'est important mais c'est pas grave, avec toutes les voix qui chantent dans ta tête, ça aurait été étonnant que je n'y trouve pas la mienne, mais n'oublie pas que la tienne est différente forcément, et que de l'inspiration au rapt il n'y a qu'une frontière mince et c'est pas grave mais c'est comme ça, on vit dans un monde de frontières, de miradors et d'identités marquées et je comprends que ça t'embête parce que tu les aimes floues et furtives les âmes, tu les aime filtrées parce qu'elles te rassurent, elles te protègent de ton absence de filtre, petite fille c'est pas grave de ne pas avoir de filtre, il s'agit juste d'un trouble dans la bouteille, il s'agit juste de ne pas trop remuer le fond avant de servir, il y en a qui n'aiment pas les dépôts dans leur verre 

Des emmerdeurs

Et quand bien même petite fille, rappelle toi, la douceur, regarde bien avec tes yeux, tu la vois, cette douceur ? 

Comme un point qui persiste dans ma rétine. 

Respire, petite fille, respire.