lundi 15 avril 2019

Le miroir de la Porte de la Chapelle

Il a dû en voir passer, des belles, des cassées, des jeunes, des moches, des vieilles, des vertes, des pas mûres, ça n'a duré qu'un quart de seconde, c'est le problème quand le périph est fluide, c'est dans ce genre de moments que tu regrettes qu'il n'y ait pas d'embouteillages, pour encore regarder longuement cette petite fille, pour admirer cet instant de grâce insoutenable, cet intolérable, un enfant reste un enfant quoiqu'il arrive, voilà la magie, voilà la grandeur, voilà la fleur sur la décharge, parfois la saisir du regard, en imaginer le parfum est intolérable, il a dû faire du chemin, j'ai imaginé dans le temps qui s'étirait plus encore qu'un chewing-gum tout nouvellement mâchouillé, les lieux qui émaillaient sa carrière, de sa fabrication jusqu'à ce jour où je l'aperçus, un moment de coucher de soleil sur la ville, alors que le périph était fluide, il avait l'air plutôt ancien, le tain un peu brouillé, le cadre ouvragé modestement, il renvoyait la lumière, comme les signaux que s'envoient les enfants, par jeu, pour projeter les éclats du soleil au mur, ou dans les fenêtres du voisin d'en face,  un enfant reste un enfant quoi qu'il arrive, voilà la réalité, une petite fille reste une petite fille, j'imagine qu'il est passé de mains en mains et je me suis demandé comment il avait pu arriver là, à cet endroit, quelle pouvait être son utilité, ça semblait si futile, si superflu, ce beau et vieux miroir au bord du périph, surplombant, pas de beaucoup, les voitures qui, à cet instant passaient en vitesse, c'était fluide, et offrant le reflet du soleil couchant à une petite fille, qui prenait la pose, un diadème de princesse sur les cheveux attachés en longue queue de cheval, une petite fille reste un petite fille, surtout quand elle prend la pose, un diadème sur la tête, miroir, son beau miroir, dis-lui qu'elle est la plus belle,  même dans cet intolérable, devant le frêle abri en toile, en carton, en bordure de périph, dis-lui que les fleurs sont partout, même si elles me serrent le cœur de honte.