vendredi 27 septembre 2019

Le mal des fleurs

Elles repousseront, c'est certain
Les fleurs du mal
Après les pluies noires
Les pattes des vaches

Elles repousseront, c'est certain, les fleurs du mal, après le mal et les pluies noires, c'est certain .
Elles prendront possession des pylônes de nos jambes et nous scelleront dans une gangue de racines étroites, elles fossiliseront ce que nous avons de meilleur, comme de pire.
Elles fleuriront noir de notre mal, elles repousseront
Les fleurs du mal

Il ne se verra plus, quand les pluies noires auront trempé l'eau de ma rivière, il ne se verra plus aucun pied d'homme pour y nager, il ne se verra plus d'espace libre pour arpenter les rivières.

Temps de la fabrique
Des fleurs du mal

J'avais une orchidée blanche, les fleurs avaient fané. J'ai coupé la tige, puis la plante a dépéri.
Le mal des fleurs

D'une nouvelle tige, deux années plus tard, est sortie une fleur pourpre.

Elles repousseront, c'est certain, malgré le mal.

Le jour où il ne se verra plus que les empreintes des pattes d'animaux sur le sol boueux et noir et les entrelacs des racines.

Le temps où le mal des fleurs les transforme.

BO. Ey Khoda, Jamshid

Aucun commentaire: