vendredi 27 septembre 2019

La chic fille

La chic fille préfère écrire nue dans sa salle de bain plutôt que de faire ce qu'elle a à faire. 

La chic fille qui suit ses intuitions impérieuses, comme submergée par une vague, une lame de fond, parce que telle musique qui passe, elle arrête tout, sort de la douche, pas finie, trempée et se passe une serviette, fout de l'eau partout et... 

La chic fille préfère se mettre des doigts plutôt que de résoudre sa compta. 

La chic fille du matin et la chic fille du soir. 

La chic fille de ses amis, la chic fille de ses parents, la chic fille du bout des lèvres. 

La chic fille qui pète de trouille quand elle n'a rien à craindre. 
La chic fille s'en fout quand elle n'a rien à perdre. 

La chic fille en manque. 
La chic fille qu'on appelle Yoda. 

La chic fille qui s'occupe la bouche avec son mégot et ses mots gros. 

La chic fille traduit son impuissance et sa rage pareil que sa douceur et son amour. 

La chic fille qui coupe parfois sa vie en tranches, sa chic vie comme du jambon italien, fines fines les tranches. 

La chic fille avance sans s'en rendre compte. 
La chic fille qui doute de pouvoir conduire un camion après l'avoir fait pendant 500 kilomètres. 

La chic fille aime les morsures et le cœur des hommes. 
La chic fille qui pleine de brûlures et d'odeur de pommes. 

La chic fille et ses enfants. 
La chic fille et les enfants du Monde. 
La chic fille et ses folles histoires, et ses marches solitaires au fond des bois. 
La chic fille et sa jeunesse déjà pleine de ce qu'elle allait vivre. 
La chic fille et sa sœur tabassée. 

La chic fille et ses trous d'âme, ses puits profonds. 
La chic fille a la pornographie intime. 

La chic fille du matin et la chic fille du soir. 

La chic fille qui préfère faire l'amour partout tout le temps toujours, pour chasser les pluies noires du dedans. 

La chic fille aux mains qui guident les plus petites. 
La chic fille aux bras ouverts. 

L'eau de la douche s'est évaporée le temps d'une musique qui passe. 

Repeat. 
La chic fille sous la douche avec son matin, son soir, ses doigts, ses enfants, sa forêt, ses pluies noires, sa sœur, ses oiseaux, son camion, sa pornographie, son cahier, son mégot. 

Autant de gouttes à laisser sécher à l'air libre je crois. 


Aucun commentaire: