lundi 12 novembre 2018

Cet air que tu me donnes

Allez, hop hop hop!
Eteins la lumière!
Passe!
A autre chose
Le vent souffle sur le monde, des immeubles s'effondrent, l'oiseau migre
Bordel de dieu
Allez, hop hop hop!
Parlons peu, parlons
Cul
Allez...
Je vois que t'es pas d'humeur
Et pourtant, c'est quand même bien l'un des sujets qui nous clive le moins
Toutes les deux.
Allez, hop hop hop!
Change
De disque,
De fringues, 
De point de vue,
D'énergie. Hop hop hop!
Tu cours pas vite
Va te faire foutre
Mais au moins, tu sais bouger pour des trucs qui en valent la peine
Suivre les oiseaux du regard
Et les beaux garçons aux yeux de mer d'hiver
Marcher sur mes
Deux jambes, en balance
Change de chaussures
Et marche chérie, vu que je n'aime pas courir

Je ne suis pas faite pour courir, non c'est certain, ni après les voleurs, ni après rien, moi je marche tu vois, sur mes deux jambes parce que j'en ai pas trois, ni quatre et que celles que j'ai me vont bien, même si elles me font chier à refuser de courser les petits cons, mais à vrai dire les petits cons m'ont jamais intéressée, je les préfère moins jeunes et moins cons, je les préfère poètes et interdits, je les préfère silencieux et rieurs, je les préfère donneurs et tendres, observateurs et bavards, je les préfère tendus et relâchés, tout ça en même temps, je les préfère pudiques et exubérants, je les préfère en vol, je les préfère solidement amarrés, je les préfère en hibernation et en montée de sève, tout ça en même temps, t'avais envie qu'on parle
Cul?
Vite fait
Voilà
C'était histoire de changer
D'air
De cet air que tu 
Me donnes.