dimanche 16 septembre 2018

Entre humains

Putain ces yeux rouges! Attends mais t'as une veine éclatée dans l’œil droit?! 
Non chérie t'affole pas, juste un petit capillaire qui n'aura pas survécu à cette journée entre humains, ces belles journées de soleil et de monde, tant que tu as du mal à te frayer un chemin et que tu vois les petites jeunettes de 17, 18 ans qui se tiennent la main en file indienne pour ne pas se perde, elles font pareil en manif, moi aussi d'ailleurs, parfois les manifs ça craint, mais là, rien du tout, dans les capillaires éclatés, tu trouveras un groupe de nudistes, deux saules pleureurs, des coupes de champagne, une histoire de LSD et d'exta, des couples qui ne s'aiment plus, des gens qui s'aiment, une paire de tee-shirts ("si je suis perdu ramenez-moi à Marie"et son omega "je suis Marie"), tu trouveras aussi beaucoup de douceur et de joie, on était bien là, dans la joie brutale et imbécile de se trouver parmi les siens, ses amis, ses copines, et la joie d'être à quatre pour entourer le seul mec de notre bande du jour, ça augmente d'une gonzesse par an, un jour on tiendra plus sur une table de 20, mais là ce soir, c'était vraiment le club des cinq, le truc parfait, les yeux brillants, les fous rires aux larmes, les corps en mouvement dans le noir de la grande scène, qu'importe le flacon l'ivresse était insouciante, la danse était là, on était bien là, sur le chemin du retour, avec les lumières de la rue et la température qui fraichissait. 
Les yeux qui piquent et les doigts jaunes de nicotine, les voix un peu plus rapeuses qu'à l'accoutumée en sont le témoignage, les vestiges d'un temps vécu, tranquille, entre humains. On était bien là.