jeudi 7 juin 2018

Pas si simple

Ça devrait être simple
Et ça ne l'est pas
Remettre la jupe ancienne dans le coffre
S'échiner à remonter cette putain de fermeture éclair
Quel est le con qui a écrit une théorie sur l'écoulement du temps déjà?
Ce devrait être simple
Dire non
Dire oui
Ne rien dire
Oser cette fringue toute neuve et un peu provoc
Ça  devrait être simple
Signer une pétition pour qu'un jeune homme ne soit pas expulsé
Et ça ne l'est pas
Combien sont-ils à crever dans des boites à Hong-Kong?
A flotter à la surface de la Méditerranée?
Ça devrait être simple
Ne pas abolir son humanité par peur et haine de l'autre
Par appât du gain

Et putain qu'on m'explique comment ça se fait que des êtres humains, des familles entières vivent entassés les uns sur les autres dans des tombes illégales, que d'autres fuient la guerre, la famine, l'endoctrinement pour se retrouver piégés par des murs, des barbelés, des vagues et des abysses infernales, des déserts, sous le feu des fusils et les cris de rejet, qu'on m'explique pourquoi les pires pourritures du genre humain dépensent des milliards pour fabriquer des robots, pour abolir toute humanité de nos vies, et comment ça se fait qu'on ne les a pas encore foutu à bas de leurs tours, qu'on a pas piqué leur pognon pour rendre la vie plus belle à tous ceux qu'ils font souffrir, il n'y a pas un être humain qui ne rêve pas d'être un peu peinard dans la vie, sans rien demander à quiconque, sans faire chier le monde pourvu que le monde ne le fasse pas chier en l'obligeant à vivre une vie de sous-homme, incapable de rien sans GPS, sans domotique et sans ordre émanant d'une pourriture à demi morte parce qu'éloignée de l'essence même de la vie, qu'on m'explique pourquoi une piste de ski aux portes de Paris a plus de valeur que mille ruches, que tu m'expliques pourquoi tu es incapable de me prononcer la moindre parole un peu sincère, en as-tu seulement conscience, bien sûr que oui, tu n'es pas un imbécile, et je me sens révoltée, que je t'explique pourquoi je suis incapable de ranger cette jupe et d'essayer cette fringue toute neuve, heureusement il y a l'amour, l'attache, les enfants et toutes ces belles choses qui me tiennent parce que sinon, le vent de la révolte et ses multiples souffles grands et petits m'auraient déjà balayée et éparpillée en mille petits fragments de moi, parce que ça me révolte vois-tu tout ce qu'on fait de mal alors que bien faire n'est pas si compliqué.

Ça devrait même être simple.