vendredi 18 mai 2018

Partir, Revenir

Pousser une porte est difficile,
 franchir un seuil est simple.
S'apparenter au souvenir d'un corps,
voyager sur un chemin connu,
la simple balade et le sourire qui ne s'éteint pas sur les lèvres, malgré tout.
Partir ne fut pas simple.
Revenir fut magique.
La simple beauté du geste.
Dans une étreinte,
revenir à la fin d'un temps révolu,
sitôt accompli, sitôt envolé dans une volute bleue.
Dans une étreinte,
partir.
Regrimper dans l'arbre
garder de l'équinoxe un tremblement.
Rien n'a changé 
pourtant tout diffère.

Aucun commentaire: