vendredi 24 juillet 2009

Jus d'orange

Ma petite cuillère me regardait d'un air concave franchement convexe. Je n'ai pas fait attention : j'ai remué mon café et j'ai pensé aux oranges. C'est con de penser aux oranges. C'est con une orange. Faut pas penser aux oranges et je me suis dit oublie les oranges et pense plutôt à ta petite cuillère. Alors j'ai pensé. Beaucoup pensé. J'ai pensé comme personne ne pense à penser. Et j'ai sorti ma cuillère de son bol et je lui ai dit qu'il ne fallait pas mépriser les oranges. Alors j'ai pensé que c'est con une cuillère, c'est encore plus con qu'une orange. Et puis j'ai arrêté de penser. J'ai définitement arrêté de penser pour la journée.