samedi 2 mai 2009

Toute vérité n'est pas bonne à dire

Femme. C'est pire que paysan -semis, arrosage, arrachage, récolte... on n'en finit jamais. Jambes à épiler, aisselles à raser, sourcils à épiler, pieds à poncer, peau à gommer et hydrater, points noirs à enlever, racines à décolorer, cils à teindre, ongles à limer, cellulite à masser, abdominaux à exercer. Un programme si rigoureusement exigeant qu'il suffit de se laisser aller quelques jours pour se retrouver en jachère. Il m'arrive de me demander ce que ça donnerait si je retournais à l'état de nature -barbe et moustaches en forme guidon de bicyclette sur chaque tibia, sourcils à la Groucho Marx, cimetière peaux mortes sur visage, boutons en éruption, longs ongles recourbés de Pierre l'Ebouriffé, aveugle comme une chauve-souris, triste specimen d'humanité sans lentilles, flaccidité absolue des chairs molles et étalées. Beurk! Beurk!!
Comment s'étonner après ça que les filles manquent de confiance en elles? *

*H. Fielding, Le journal de Bridget Jones