jeudi 25 décembre 2008

J'ai fumé tes cigarettes



Tu veux savoir?

Elles sont infectes tes clopes.
20 par jour?! Tu rigoles?

Et ben mon vieux...


Nous avons mangé malgré tout, malgré toi et le vide, l'absence de tes clopes dont l'odeur s'incuste au plus profond de nos vêtements.

Monsieur M.? C'est l'aumonier...

Un signe de croix et... rideau.

Salut mon vieux. Je t'ai touché, ta vieille peau, tendue par l'oedème. Je t'ai parlé, je t'ai lu ta lettre, tu partiras avec. Je suis contente. Nous avons parlé de toi, nous avons ri. Tu n'étais plus là. Et pourtant ce ne fut pas un Noël triste pour moi. A dire vrai, j'ai bien reconnu ta malice. Partir un jour pareil, c'est vraiment pour qu'on t'oublie pas.

Vieille bourrique!

Oui oh ben ça j'en ai rien à foutre!!

Je sais bien pépé, je sais.


Ah et une dernière chose quand même...

Hein?!

Malgré les jours passés à l'hopital, tu veux savoir?

Quoi?!

Tes cheveux. Ils sentaient toi.

Ah oui! l'eau de lavande?

Oui. Fragonard.

Et après?

Après rien. On ouvert la cartouche de cigarettes, on en a tous pris un paquet. J'ai ouvert le mien et je t'ai fait venir quelques instants.

Mais merde pépé,ces clopes sont infectes...

Ahahahahaha!!

Une chance que la date soit facile à retenir. Je fumerai une autre gauloise brune avec toi l'année prochaine.


Je t'aime.

Ma.