vendredi 23 novembre 2007

Le pyjama

"Tu vois Titi, le lapin, 'faut l'attraper pis tu lui donnes un coup derrière la tête...
Mais non il tremble pas... enfin..."



Et vas-y que ça mijote, hop! hop! moutarde-crème fraiche... Hummm slurp gloups et toute cette sorte de choses.

Et puis qu'est-ce qu'il faisait chaud là-dedans, on avait les joues roses et les yeux brillants...



Je sens ta poitrine
Et ta taille fine
J'oublie mon chagrin



En réalité, je m'en fiche d'avoir vu l'emballage rouge Norme NF sur l'étagère. J'avais les seins comprimés par sa main et le souffle silencieux de son corps contre le mien. Mal au dos...
On avait les yeux qui piquent et les cheveux puants de fumée.
C'était un chouette moment et puis... Oh la la Machin va faire un tour tu vois pas qu'on joue à Tarantino? Les scènes de filles? Celles où l'on se raconte l'élan de nos sexes et le souffle de nos coeurs. A grand coup de "mother fucker"!! Faut y aller purée!!



"Bon! une fois qu'y bouge plus, tu le pends par les pattes.
Fais attention Titi t'approches pas ça coupe fort...
Tu vois? allez tire dessus. Enlève lui son pyjama"



Ben l'ambiance en fait, c'est plutôt comme à la maison. Ambiance dimanche après-midi. Ouais en pyjama toute la journée. Du coup je lui pique ses chemises.


Parce que je ne mets pas de pyjama moi héhé.