dimanche 21 octobre 2007

Oh les beaux jours...

Ce sont d'abord des mains. Qui cachent une force mésestimée.

C'est une odeur. Epicée. Sucrée. Savoureuse.

Ce sont des soupirs. Etouffés dans la peau. Nécessité du silence.

Ce sont des mots. Qui ne sortent pas. Comme cachés. Comme hachés.

C'est un corps d'homme. Fuselé. Puissant.

C'est une pudeur de l'âme. Qu'on pourrait croire ignorée par le corps.

C'est faux.

Le corps qui donne le change. Emouvant.

C'est une douleur. De mes membres fatigués par lui. Mais heureux.

C'est une bouche gourmande. De fille. Charnue.

C'est un souffle. Un baiser dispersé sur mon corps.

C'est une douleur. De mon cou cassé pour l'atteindre.

C'est une trace. Une marque au fer rouge.





C'est une aube.